La drosophile Suzukii une autre vision des choses
24 septembre 2015

Voici une recherche très intéressante qui montre la capacité de la nature à s’adapter positivement pour réguler des parasites invasifs quand on se trouve dans des contextes de vie suffisamment complexes.

L’idée d’organisme agricole proposée par la biodynamie avec la présence d’élevages, de cultures variées, de haies, de zones humides, de bosquets, etc.) paraît évidente et féconde quand on lit de tels propos.

Drosophile suzuki, une autre vision des choses  – Hervé Coves.