Enrichissement en micro-organismes favorables dans les sols cultivés en biodynamie

par Felix Milke, Heberto Rodas-Gaitan, Georg Meissner, Vincent Masson, Meike Oltmanns, Morten Möller, Yvette Wohlfahrt, Boris Kulig, Alberto Acedo, Miriam Athmann, Jürgen Fritz

Enrichment of putative plant growth promoting microorganisms in biodynamic compared to organic agriculture soils, ISME Communications, 2024
« Enrichissement en micro-organismes favorables à la croissance des plantes dans les sols cultivés en biodynamie par rapport aux sols cultivés en agriculture biologique »

 

Résumé

La capacité des sols à maintenir leur productivité biologique, définie comme la santé des sols, est fortement influencée par l’activité humaine, notamment par l’agriculture. Par conséquent, la gestion des sols a toujours été une préoccupation pour l’agriculture durable et il faut trouver de nouvelles méthodes qui tiennent compte à la fois de la santé des sols et du rendement des cultures. La biofertilisation à l’aide d’inoculants microbiens apparaît comme une alternative prometteuse aux interventions conventionnelles telles que la fertilisation minérale excessive et l’utilisation d’herbicides. Les préparations biodynamiques utilisées comme élément central de l’agriculture biodynamique ont divers effets sur les propriétés du sol, telles que la biomasse microbienne et la respiration. Nous avons mené plusieurs expériences utilisant des biomarqueurs pour déduire l’effet des préparations biodynamiques sur les communautés procaryotes et fongiques du sol et nous avons comparé les résultats à ceux de la gestion biologique. Les variants de séquence d’amplicon (ASV) susceptibles de favoriser la croissance des plantes ont été quantifiés à l’aide d’une base de données commerciale basée sur leur identité taxonomique. Nous avons trouvé un nombre significativement plus élevé d’ASVs putatifs favorisant la croissance des plantes dans les sols traités en biodynamie par rapport aux sols traités en agriculture biologique. En outre, les ASV procaryotes enrichis dans les préparations biodynamiques ont été trouvés en plus grand nombre dans les sols traités en biodynamie, ce qui indique une colonisation réussie après le traitement. Les expériences ont été menées sur trois sites en Allemagne et 21 sites en France, couvrant différents types de cultures et de sols. Dans l’ensemble, nos résultats indiquent que les préparations biodynamiques peuvent agir comme des biofertilisants qui favorisent la santé du sol en augmentant l’abondance des micro-organismes qui favorisent la croissance des plantes.

https://doi.org/10.1093/ismeco/ycae021

ycae021-Fritz

date de publication : 5 février 2024