Un soutien au projet de Marc Birebent pour replanter des Viniferas francs de pied

A la fin du XIXe siècle, le monde viticole a subi un cataclysme, la « crise phylloxérique ». Cet euphémisme cache en fait une véritable guerre avec une occupation étrangère qui dure depuis cent cinquante ans.

Les conséquences pour la viticulture ont été dramatiques. La totalité du vignoble a dû être reconstituée, un tiers des superficies s’est perdu. La France a abandonné sa suprématie mondiale et de nombreux vignerons ont fui en Algérie et en Amérique du Sud. Les vignobles qualitatifs des montagnes ont été abandonnés. Les villages ont été désertifiés par l’exode vers les plaines, où la production intensive, assistée des engrais azotés, de la chimie et de la mécanisation, ont définitivement révolutionné la viticulture. Elle est passée d’extensive à intensive, devenant polluante, industrielle et chimique.

Tout ceci à cause du dépaysement d’un seul insecte, mais surtout parce qu’au lieu d’affronter ce puceron, ou laisser la Nature s’en accommoder, il a été décidé de modifier l’entièreté des plants de vignes par greffage sur des porte-greffes américains. Cette décision funeste impacte encore aujourd’hui le monde viticole, ainsi que l’avaient pronostiqué les adversaires du greffage systématique : perte de la qualité du vin, diminution de l’espérance de vie des nouvelles vignes, augmentation des traitements chimiques, et perte de la biodiversité.

Texte de la pétition

 

Journée porte ouverte sur la ferme céréalière de Friedrich Wenz

 L’association Soin de la Terre vous invite à une journée porte ouverte sur la ferme céréalière de Friedrich Wenz. Friedrich y présentera les pratiques agricoles qu’il a développées en collaboration avec son père Manfred et l’agronome Dietmar Näser avec lequel il conduit des formations en Allemagne, Autriche, Suisse, Danemark et Norvège, …. et éventuellement en France et en Belgique à partir de l’année prochaine. Située en Allemagne à environ 30 km au sud de Strasbourg, la ferme de Friedrich Wenz est en bio depuis 1969, en TCS depuis 1979 et en biodynamie, certifiée Demeter, depuis 2000.
 
       Mettant l’accent sur la biologie, la structure et la fertilité du sol, l’équilibre sanitaire des cultures ainsi que les résultats économiques, l’autonomie du domaine et la durabilité, l’approche proposée a un aspect éminemment pratique et sadresse à toutes les formes d’agriculture.

Demeter : une référence sérieuse dans le monde des labels bio

Face à l’ évolution de la réglementation européenne tendant vers une industrialisation de l’agriculture biologique essentiellement basée sur des critères de marché, les décodeurs du journal le Monde mettent en valeur les spécificités de Nature et Progrès, Demeter et biocohérence. Ces trois cahiers des charges sont plus exigeants dans leurs pratiques environnementales, sociales et éthiques, au bénéfice des consommateurs et de la planète.

Comparateur : mieux comprendre les labels bios

Une conférence exceptionnelle de Marc Birebent à l’occasion de la 6e rencontre des cépages modestes :

Une conférence exceptionnelle de Marc Birebent à l’occasion de la 6e rencontre des cépages modestes :

http://rencontres-des-cepages-modestes.com

Cette conférence apporte de nombreux éléments de compréhension de ce qui a crée et suivi la crise phylloxérique . Elle rappelle l’intérêt des sélections massales et du greffage des vignes en place avec des méthodes peu intrusives que sont le Chip et le Tip bud. Ici s’ouvre  aussi un espoir de travailler sur des vignes franches de pied.

Intervention de Marc Birebent à la 6e rencontre des cépages modestes

Sur ARTE, un film : Voyage au pays des vins de terroir dans lequel il est beaucoup question de biodynamie

Notre ami le restaurateur Vincent Moissonnier convie l’acteur allemand Joachim Król à un tour de France de ses vignerons préférés. Il nous fait partager sa passion des vins de terroir et surtout son intérêt pour la biodynamie. De nombreux amis vignerons y sont filmés en particulier Jean Hugues et Guilhem Goisot, Marc, Pierrette et Sophie Guillemot-Michel, Marc Tempé, Fabien Jouves.

La série est passée dans la série Documentaires d’ARTE. Vous pouvez regarder toute la série de 5 épisodes de 45 minutes en Replay sur ARTE +7 et particulièrement le deuxième épisode  « De la Vallée du Rhône à la Provence« . Vous y trouverez des séquences tournées sur les résultats de la  biodynamie et les préparations biodynamiques avec Pierre et Vincent Masson.

 De la vallée du Rhône à la Provence